L'échauffement - Bulle Jaune

Aller au contenu

Menu principal :

L'échauffement

L'avis du Coach

L'échauffement, une mise en route indispensable


L'échauffement, en sport, est une préparation physique et psychologique fondamentale qui permet de garantir une pratique sportive en bonne santé. L'échauffement consiste en une mise en route cardio-pulmonaire et une mobilisation articulo-musculaire.

Souvent négligé par les pratiquants de base, l’échauffement est une phase incontournable.



S'échauffer...oui mais pourquoi?!

L’échauffement prépare le sportif à l'effort:
- Augmentation de la performance
- Prévention des blessures
- Amélioration de la concentration
- Optimisation de la récupération

Jürgen Weineck, médecin du sport, donne en 1998 cette définition de l'échauffement :
« On entend par échauffement toutes les mesures permettant d’obtenir un état optimal de préparation psycho-physique et motrice (kinesthésique) avant un entraînement ou une compétition, qui jouent en même temps un rôle important dans la prévention des lésions ».


1. Performance
Nos tendons, notre métabolisme et notre système nerveux ont un rendement maximal à une température de 39°C. Un échauffement bien mené permet d’améliorer les performances et la coordination. A effort égal, on se dépensera moins !
2. Prévention: Moins de blessures
Un échauffement efficace prépare les muscles et les tendons à l’activité sportive. Des tendons plus élastiques et des muscles plus souples seront moins sensibles aux risques de déchirure, d’élongation, de claquage, de contracture. Des articulations préparées seront moins sujettes aux entorses, foulures ou luxations. On évitera ainsi la plupart des accidents classiques si l’on est bien échauffé.
Pour bien fonctionner, nos articulations ont besoin d’un lubrifiant : la synovie. A froid, la synovie est visqueuse. Elle doit être chauffée pour qu’elle puisse jouer son rôle. Pour cela, il faut travailler les articulations sollicitées par l’entraînement en effectuant des mouvements lents et souples (chevilles, poignets, cou, etc.). L’échauffement augmente par ailleurs la production de liquide synovial.
3. Mental: préparation mentale du sportif
Un athlète échauffé se sentira plus en sécurité physiquement et en confiance pour affronter les difficultés de l’entraînement. L’appréhension lors d’une reprise suite à une blessure sera diminuée, le trac avant une compétition amoindri. L’échauffement améliore l’attention et la concentration. Il rend plus facile le début de l’entraînement, cette phase transitoire généralement désagréable puisqu’elle demande une adaptation physique et psychologique à l’effort.
4. Récupération
En préparant le corps à l’effort, en minimisant les contraintes durant l’activité (traumatismes, microlésions) et en optimisant les dépenses énergétiques et les performances, l’échauffement permet une meilleure récupération pendant et après l’effort.

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu